Conseils

Quelques conseils

  • Pour votre confort et votre sécurité, ne jamais monter un pneu sur une jante endommagée, ou sur une jante réparée par une soudure ou brasure.
  • Ne jamais gonfler à plus de 2,75 Bars (40psi) pour mettre en place les talons. Lorsqu’ils sont parfaitement en place, ne jamais dépasser la pression maximale indiquée sur le flanc du pneu.
  • Le gonflage d’un pneu devrait être fait dans une cage de protection.
  • Ne jamais monter sur le même essieu deux pneus de tailles ou de constructions différentes, exception faite du montage temporaire d’une roue de secours.
  • Le diamètre extérieur de la jante doit être le même que le diamètre intérieur du pneu.
  • En matière de gonflage, respecter les instructions que contient le manuel du constructeur ou l’étiquette d’information apposée sur le véhicule. (Particulièrement en cas de trajet sur autoroute et/ou lors du transport de lourdes charges.
  • Ne jamais dégonflé à chaud.
  • Sur gonfler ou sous gonfler les pneus est dangereux et peut entraîner des dommages aux pneus et un accident.
  • Vérifier le gonflage des pneus (y compris la roue de secours) au moins une fois par mois et avant tout long trajet. Les pierres, graviers et corps étrangers coincés dans la sculpture de la bande de roulement doivent être éliminés dès que possible, car ils peuvent endommager le pneu.
  • Les pneus ne doivent être montés que par un technicien compétent.
  • Les objets sur la route, comme le verre, le métal, les pierres, les débris de bois et les rebords de tottoirs doivent être évités, dans la mesure du possible afin de ne pas endommager le pneumatique.
  • Si le comportement de la voiture devient instable, des vibrations ou des bruit inhabituels apparaissent, stoppez le véhicule dans un endroit sûr et contrôlez les pneumatiques. Même si aucun défaut évident n'est constaté, redémarrez lentement, et aussitôt que possible demandez à votre garagiste ou à un spécialiste des pneumatiques de contrôler vos pneus.

Comment savoir si un pneu est usé ?

Les pneus disposent d'un petit témoin d'usure qui permet de savoir si le pneu est à changer ou non. Le témoin est constitué de plusieurs protubérances espacées de plusieurs centimètres qui sont situées dans les rainures.

Comment lire le témoin d'usure ?

C'est très simple, il suffit juste que la surface du pneu soit plus haute que le témoin d'usure. Si la surface du pneu se trouve au même niveau que le témoin d'usure le pneu est à changer car la loi précise qu'il faut au moins avoir des rainures profondes de 1.6 mm (hauteur du témoin) pour que l'eau s'évacue correctement lors du roulage.

483610_161289334037472_1545764235_n

 

Ne jamais utiliser un pneu dans les conditions suivantes

  • Si la bande de roulement laisse apparaître le témoin d’usure.
  • Si des craquelures apparaissent
  • Si la tresse métallique apparaî

 

Stockage des pneus radiaux à tresse métallique

  • Conserver les pneus dans un local sec
  • Ne pas exposer les pneus non montés à l’humidité

 

Interversion des pneumatiques

L’interversion des pneumatiques est une pratique courante qui consiste à changer la position de chaque pneu sur une voiture pour minimiser une usure anormale (ou inégale) qui peut causer :

  • Vibrations parasites (flottement)
  • Bruits de roulement – Dégradation du confort
  • Raccourcissement de la longévité du pneu
  • Note : Pneus Cash recommande d’inverser immédiatement les pneumatiques lorsque l’un des points cités ci-dessus apparaît (en particulier sur les pneus avant)

 

Réparation, ce qu’il ne faut pas faire, ce qui est possible

Si les manufacturiers interdisent la réparation des pneumatiques à flanc porteurs, reboucher un trou de clou est tout à fait possible sur un montage normal, mais à certaines conditions. Les talons ne doivent jamais faire l’objet d’une réparation. Il faut distinguer trois zones sur le pourtour du pneu : le flanc, l’épaulement, la bande de roulement s’étend sur 75% de la largeur totale du pneu (section du boudin). Le flanc est limité vers le sommet par le filet de jonction de moulage flanc et sommet. Entre ces deux espaces, se situe l’épaulement, il faut éviter les réparations d’une crevaison sur l’épaulement. Les autres réparations doivent se faire pour des perçages inférieur à 6mm pour un pneu de voiture (jusqu’à indice de charge 121) sur la bande de roulement et 3mm pour le flanc. Les pneus d’indice de vitesse H et au-dessus ne doivent pas être réparés sur le flanc.